Région des Pays de la Loire
Lycéens

Commission "Éducation et lycées, orientation et lutte contre le décrochage, civisme".

Une stratégie d’investissements dans les lycées ambitieuse

Cliquez pour agrandirLe lycée de Nort-sur-Erdre en Loire-Atlantique, dont l’ouverture est prévue en 2020, sera exemplaire en matière d'éco-construction.

Près de 192 000 jeunes Ligériens, lycéens ou apprentis, ont été accueillis dans les établissements publics et privés des Pays de la Loire en cette rentrée 2018. Des effectifs en constante progression qui reflètent la vitalité de notre territoire mais représentent également un défi à relever pour garantir les meilleures conditions de réussite. C’est pourquoi la Région continue d’innover dans sa stratégie d’investissement dans les lycées.

780 millions d’euros. C’est l’enveloppe que la Région a décidé de consacrer à sa stratégie d’investissements dans les lycées (SIL) sur la période 2018-2024, pour construire de nouveaux lycées et moderniser, agrandir et sécuriser les établissements des cinq départements du territoire. Pour la seule année 2018, 45 opérations immobilières de restructuration, modernisation et construction, sont d’ores et déjà engagées pour un montant de 76 millions d’euros.
Il s’agit à la fois de répondre à l’urgence démographique et d’améliorer les conditions d’accueil pédagogique et fonctionnel dans des établissements bien entretenus, sobres, sûrs et exemplaires en matière de transition énergétique et écologique.

Préparer l’avenir

La SIL s’appuie sur une approche pragmatique qui repose sur des études démographiques et capacitaires et la mise en place d’outils de pilotage pour analyser les besoins et les anticiper. En juin dernier, Christelle Morançais a annoncé la construction de deux nouveaux lycées, à Saint-Philbert-de-Grand-Lieu et Vertou, et deux extensions à Bouaye et Pornic, pour un budget de 120 millions d’euros. Ces constructions viendront en complément des quatre lycées en cours de construction ou d’étude de conception à Nort-sur-Erdre, Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Aizenay et Pontchâteau.
« Les jeunes incarnent l’avenir de notre territoire et nous en accueillons quatre milliers supplémentaires dans nos établissements cette année, preuve du dynamisme de notre région. Avec la stratégie d’investissement dans les lycées, nous voulons apporter des réponses pragmatiques aux enjeux d’aujourd’hui et préparer l’avenir », rappelle Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire. « La SIL s'appuie sur une méthodologie qui repose non seulement sur la mise en place d’études capacitaires et démographiques mais également une concertation avec les acteurs éducatifs du territoire et les parents d’élèves. »

Priorité à l’écoconstruction et à la rationalisation durable

Pour les nouveaux chantiers, la priorité est donnée à l’écoconstruction selon le référentiel de sobriété architecturale, technique et économique défini dans la SIL. L’ensemble des opérations de travaux et de maintenance sera mené à travers cette approche pour rationaliser les usages, simplifier les éléments constitutifs du bâtiment et obtenir des optimisations financières et énergétiques, tout en maintenant le confort d’utilisation.
Cette recherche de sobriété se verra agréger d’innovations en matière de développement durable s’agissant notamment des six futurs lycées et extensions prévues, au travers notamment des objectifs de performance énergétique et d’économie circulaire.
Le lycée de Nort-sur-Erdre en Loire-Atlantique, dont l’ouverture est prévue en 2020, vise ainsi la certification de la marque NF « Bâtiments tertiaires – Démarche HQE® » et le label de performance énergétique E+C- Energie BBC 2017 (Energie Positive / Bas Carbone). Il a été a été retenu à l’appel à projets de l’ADEME « E+C- », qui préfigure la future réglementation thermique.
Le projet s’inscrit également dans la labellisation « Bâtiment Biosourcé » par l’utilisation de matériaux tels que le bois issu de forêts gérées durablement, des isolants biosourcés ("BIOFIB TRIO" mixte chanvre, lin, coton) sur les murs à ossatures bois, peinture minérale à base d’huile de lin, isolans géosourcés issus du recyclage du verre, et chaufferie mixte bois/gaz.
Cette démarche de rationalisation durable et responsable s’applique aussi à la gestion des mobiliers et équipements dont les lycées n’ont plus l’usage, à travers la politique des "3R" : Réemployer (transferts entre lycées), Revendre aux enchères, mettre au Rebut.

libre expression

Pour en savoir plus sur le point de vue des groupes politiques du Conseil régional :

à votre écoute

infos pratiques

Lycéens

lettres d’information de la région des pays de la loire

Newsletter ÉDUCATION

EDUCATION

Newsletter ENTREPRISES

ENTREPRISES

Newsletter EMPLOI, APPRENTISSAGE ET FORMATION PROFESSIONNELLE

EMPLOI

Newsletter TRANSPORTS

TRANSPORT

Gardez le fil