Région des Pays de la Loire
Lycéens

Newsletter EDUCATION

Six nouveaux lycées d'ici à 2027 en Pays de la Loire dont quatre déjà en construction

Cliquez pour agrandirPose de la 1re pierre du chantier de construction du futur lycée de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, en présence de Christelle Morançais et Bruno Retailleau. © Région des Pays de la Loire

Financés intégralement par la Région des Pays de la Loire, six nouveaux lycées verront le jour dans les huit années à venir. Les chantiers des lycées de Nort-sur-Erdre, Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Aizenay, et Pont-Château avancent conformément à leur calendrier prévisionnel. Livraison respectivement en 2020, 2021, 2022 et 2023. Quant aux deux autres, Saint-Philbert-de-Grand-Lieu et Vertou, ils ouvriront leurs portes en 2025 et 2027.

Isabelle Leroy, vice-présidente de la commission Education et lycées, orientation et lutte contre le décrochage, civisme, en charge des lycées : « Avec la construction de ces six futurs lycées, nous voulons répondre à la forte poussée démographique à laquelle est confronté notre territoire, et c’est une chance pour l’avenir ligérien. Les futurs lycées seront des établissements modernes, connectés, ouverts sur leur territoire et exemplaires sur le plan environnemental. De véritables lycées 4.0. Conformément à la feuille de route régionale sur la transition énergétique, ces bâtiments seront exemplaires en matière de sobriété énergétique et s’inscriront dans la démarche de labellisation et de certification environnementale. »

Lycée de Nort-sur-Erdre : ce futur établissement d’enseignement général, technologique et professionnel, implanté dans le lieu-dit le Champtournant, à l’entrée de Nort-sur-Erdre, ouvrira ses portes à la rentrée 2020. Il pourra accueillir 1 000 élèves (et même 1 200 élèves après extension – avec la possibilité de construire ultérieurement un internat de 60 lits). Son architecture sobre, valorisant les matériaux bruts, est signée du cabinet AIA Life Designers.  
Anticipant la future réglementation environnementale, il brigue, outre la certification Bâtiments tertiaires – démarche HQE®, deux nouveaux labels, E+C- Effinergie BBC 2017 qui annoncent, avec une démarche bas carbone, la future RT 2020, ainsi que Bâtiment biosourcé de niveau 3. En recourant à des isolants (lin, chanvre, coton), des peintures et des revêtements biosourcés, le lycée pourrait ainsi être le premier bâtiment français à recevoir ce label.
Une attention est également portée à la gestion des déchets sur le chantier, avec la mise en place de nouvelles filières de recyclage comme le plâtre et les films plastiques. Coût du chantier : 37 millions d’euros.

Lycée de Saint-Gilles-Croix-de-Vie : la pose de la première pierre a eu lieu le 3 septembre 2019. Un moment symbolique pour cet établissement très attendu dans un secteur confronté à une forte poussée démographique. Érigé sur la ZAD des Vergers d’Éole, ce lycée polyvalent, d’enseignement général, technologique et professionnel, est le fruit d’une vaste concertation avec les acteurs locaux. Il pourra accueillir 900 élèves, avec une possibilité d’extension à 1 100 élèves. Conçu par le cabinet d’architecture Epicuria, il vise la certification HQE de marque NF, la labellisation BBC 2017 et Bâtiment biosourcé. Son coût s’élève à  47,6 millions d’euros et son ouverture est prévue à la rentrée 2021.

Lycée d’Aizenay : les appels d’offres pour la construction de ce nouvel établissement d’enseignement général et technologique, au nord-ouest de la ville (route de Nantes), seront lancés à l’automne prochain. Et les travaux pourraient débuter en mars 2020 pour une livraison anticipée du complexe sportif à la rentrée 2021, avant l’ouverture de l’établissement scolaire en septembre 2022.
D’une capacité d’accueil de 640 élèves, extensible à 820 élèves, il vient répondre à un enjeu démographique fort sur ce secteur. Dessiné par le cabinet CRR Architecture de Baucouzé (49), l’établissement sera certifié HQE Bâtiment durable, conforme à la future RT 2020, et labellisé Bâtiment biosourcé niveau 1 et E+C niveau 1. Il sera notamment isolé avec de la paille. Son coût : 32,13 millions d’euros.

Lycée de Pont-Château : les études de conception sont encore en cours pour ce lycée d’enseignement général, technologique et professionnel, sur le site du Landas, à proximité du nouveau collège et des équipements sportifs, au sud-est de la ville. Le chantier démarrera en mars 2021 pour une ouverture à la rentrée 2023. D’une capacité d’accueil de 1 000 élèves, extensible à 1 200 élèves, ce lycée accueillera notamment les enseignements des filières professionnelles du lycée des Trois rivières qui y déménagent.
D’un coût de 47,9 millions d’euros, le projet est engagé dans une démarche environnementale volontaire et exemplaire répondant aux exigences de la certification HQE Bâtiment Durable et des labellisations Bâtiment Biosourcé et performance énergétique BBC Effinergie 2017.
C’est le cabinet nantais Architecte ARS qui a été retenu pour construire ce lycée, avec un projet compact et respectueux du site d’implantation qui présente la particularité de créer un corridor écologique.
Le projet intègre le réemploi d’équipements de l’actuel lycée professionnel de Pont-Château dans le cadre de la démarche d’économie circulaire dite des « 3 R » (réemploi, revente, réforme).

libre expression

Pour en savoir plus sur le point de vue des groupes politiques du Conseil régional :

à votre écoute

infos pratiques

Lycéens

lettres d’information de la région des pays de la loire

Newsletter CULTURE

CULTURE

Newsletter ENTREPRISES

ENTREPRISES

Newsletter EMPLOI, APPRENTISSAGE ET FORMATION PROFESSIONNELLE

EMPLOI

Newsletter ÉDUCATION

EDUCATION

Newsletter MA RÉGION

S'abonner à la newsletter Pays de la Loire

Newsletter ENSEIGNEMENT SUPERIEUR et RECHERCHE

ENSEIGNEMENT

Newsletter INTERNATIONAL

INTERNATIONAL

Gardez le fil